mercredi 7 novembre 2012

Mexique : Guadalajara, entre jolies filles et ville alternative à la capitale?


J’ai bien du mal à croire que j’arrive à la fin de mon voyage en Amérique Latine. Cette expérience intemporelle avait donc bien une fin ? Je souhaitais traverser le Mexique jusqu’au nord, mais je me suis dit qu’il était plus sage de profiter des quelques semaines qui me restent, avant que mon visa touriste n’expire, pour trouver un travail. L’Etat de Jalisco est donc bien l’épilogue de cette formidable épopée…avant de vivre une toute autre nouvelle aventure latine !

Guadalajara est la deuxième ville du pays et je me suis dis qu’il serait bon d’y chercher du travail. Plutôt que de vivre dans la capitale du Mexique, parfois chaotique, Guadalajara pourrait être une bonne alternative. On dit qu’il s’y trouve les filles les plus jolies du pays, que les habitants sont des plus accueillants et que le centre citadin ne se trouve qu’à quelques heures de la plage (Puerto Vallarta). Sur le papier, Guadalajara a tout pour séduire…

A mon arrivée, je fais connaissance avec les dernières personnes qui auront la chance (non non, je ne suis pas arrogant) de m’accueillir au cours de mon périple. Il s’agit de deux jeunes filles. Tout au long de mon voyage, je m’interdisais (éthique quand tu nous tiens) d’avoir quelconque relation, qui allait au-delà de l’amitié, avec une fille qui me recevait au sein de sa maison. Croyez moi cela évite bien des complications. Mais comme, il est interdit d’interdire et que je vis la dernière étape, je me suis laissé surprendre à me rapprocher de l’une de mes colocataires temporaires. Un peu de passion dans mon aventure, ne me fait pas de mal, bien au contraire.




On passe notre week end à flirter, cloitré dans la maison. Ne pouvant me recevoir que deux petits jours, je décide de trouver une autre personne qui aurait la gentillesse de me loger quelques temps. Ce changement d’endroit marque également la fin de cette très courte relation. Je comprends bien qu’une fille ne souhaite pas donner suite avec quelqu’un dont elle ne sait même pas dans quel lieu il va se retrouver d’ici quelques jours. Le profil aventurier attire, mais fait également fait très peur.



J’arrive donc dans un nouvel appartement. On m’explique que le propriétaire ne viendra que dans une semaine, autrement dit, j’ai la maison pour moi tout seul. Bien que je n’aime pas la solitude et préfère le partage, un peu de repos me fera le plus grand bien. J’en profite également pour chercher du travail. Et autant dire, ce n’est pas facile. J’ai beau passer des heures et des heures par jour à envoyer des CV, je ne reçois même de réponses négatives. On m’ignore totalement. Difficile de trouver une entreprise qui accepte d’effecteur les démarches pour le visa de travail… Je vous en reparlerais un peu plus tard.


Je finis par faire connaissance avec le propriétaire, un jeune de 20 ans et également avec une allemande qui va partager la maison pendant près de deux mois. Dans une ambiance légèrement dépressive (je vous apprendrais rien en disant que la recherche de travail est surement l’une des tâches les plus ingrates), nous faisons quelques tours dans la ville accompagnés de quelques virées nocturnes.





Pour tout vous dire, je suis un peu déçu par la ville elle-même. Elle est jolie sans plus, peu pratique car les transports en commun ne sont pas à la hauteur de la taille de Guadalajara, le coût de la vie y est beaucoup plus chère que dans le reste du pays et l’ambiance nocturne est quelque peu bourgeoise. Pire, le centre ville est quasiment impraticable de nuit car un peu dangereux (alors dans le reste du Mexique, c’est généralement l’endroit le plus sûre) Néanmoins, je fais de très belles rencontres et les habitants se montrent extrêmement curieux et gentils avec les étrangers.


La déception numéro une restera (et pour longtemps), la fausse légende qui dit que l’on trouve à Guadalajara les filles les plus jolies du pays. Elles ne sont ni plus belles, ni plus moches que dans le reste du Mexique. Je suis loin d’être un dragueur et encore moins un prédateur, mais on m’a tellement bassiné pendant mes deux mois de voyages au Mexique, que je me suis fait des films…On est bien loin de la Colombie.


Guadalajara me laisse un arrière goût dans la bouche. Je pensais que la ville pouvait être un bon endroit pour vivre et finalement je préfère même la capitale. Après un petit tour à Tequila (prochain article), je décide donc de retourner dans une autre ville pour jouer ma dernière chance pour trouver du travail en moins de deux semaines…


... allez, à votre santé!

8 commentaires:

Hola Christopher! Merci pour l'article sur Guadalajara, je suis ton blog et je me trouve actuellement dans cette ville depuis une quinzaine de jours. J'attendais de voir ton avis sur cette ville, étant donne que tu as vu une grosse partie du Mexique! Je suis aussi venue ici pour chercher un stage rémunéré/travail car j'avais envie d'une expérience professionnelle au Mexique (bien que je ne connaisse pas encore ce pays), j'ai pensé que Guada serait une bonne alternative a Mexico... Mais je suis également déçue par la ville, je ne lui trouve pas de charme. Je la trouve également un peu chère pour le Mexique. Pour ce qui est du permis de travail, pense-tu que ce soit aussi difficile a obtenir dans d'autres villes mexicaines? Je pensais a Monterrey.
J'ai très peu postulé ici, j'ai reçu des réponses intéressées, cependant j’hésite a rester, je suis un peu perdue! Qu'en penses-tu? Crois-tu qu'il y ait d'autres villes plus épanouissantes pour travailler? Où penses-tu aller toi?

Hola!
Pour ma part, cela fait deux mois que je travail (mon blog n'est pas a jour, je sais c'est mal) et justement je voulais en faire un dossier.

Ce qu'il faut savoir, c'est que le visa de travail est un veritable cauchemar et je ne te conseil que de postuler que dans les grandes entreprises qui on les ressources humaines pour interner un etranger. Moi ej suis dans une micro entreprise et je ne t'explique même pas la galere et pour ainsi...je ne l'est toujours pas au jour d'aujourd'hui.

Deuxiement si tel est ton souhait de travail au Mexique (moi je commence a dechanter a travailler 60 heure par semaine pour 300 euros par mois alors que j'ai un master), je te conseil de te rendre DES DEMAIN a la migration mexicaine car la loi migratoire a changé lundi dernier et est en tres nette defaveur de l'étranger.

Pour ainsi dire : tout etranger qui rentre avec un visa touriste au Mexique ne peut plus le modifier en visa travail même s'il en a trouvé un. Il faut imperativement que tu fasse ton tramité depuis ton pays maintenant. Et oui, je sais rien de plus d'illogique.

Du coup va voir des demain dans un bureau de migration pour voir si l'applique a la lettre des maintenant.

Une fois que tu as la reponses, je te partage volontier mes tips :)

Bon courage :)

Merci pour ta réponse! Oulala.. heureusement que tu me le dis, je n’étais même pas au courant. Les démarches depuis mon pays, c'est possible ça a distance? Je suis déjà a Guadalajara. Je vais essayer de me renseigner. Ça me parait encore plus impossible maintenant.
Travailler 60h/semaine pour 300€, je comprends que tu déchantes... J’espère que la situation va se débloquer (un miracle?) et que tu trouveras autre chose! J'ai rencontré un français expatrié qui a attendu 8 mois avant de recevoir son permis. Mais il m'a dit qu'en payant un médiateur+traducteur, on pouvait accélérer les choses (...), t'es au courant de ça?
Je te tiens au courant si j'arrive a joindre la migration ;)

HAHA 8 mois, non quand meme pas! entre 1 et 2 mois. Cela depend de ton dossier, de ta presentation et de la personne qui te recoit a l ´immigration.

Passer par un avocat peut etre interessant si tu as l ´argent amsi le mieux c´est de trouver une grande entreprise qui a deja l ´armada pour embaucher des etrangers sans problemes.

mais par fois il faut mieux faire par soit meme. Je suis par un bureau d expert en migration et ceux sont eux qui sont en train de foutre en l ´air mon dossier.

bref, je te conseil deja de te renseigner directement a la migration au sujet de la nouvelle lois.

Sinon pour les villes a privilegier pour le travail (mais cela depend de ce que tu veux faire) : Monterrey, DF, Queretaro (la ou je me trouve), Guanajuato/Leon et Cancun. C ´est la ou il y a le plus de potentiel pour trouver un taff (avec un tres net avantage pour le DF et Queretaro si t´es ingenieur)

N éssaye pas d´appeler la migration mais vas y par toi meme. Au moins tu seras fixé ;)

Salut Christopher, comment ça se passe? T'as réussi a obtenir ce fameux permis? Moi je me suis résignée a ne pas travailler ici (...), tout est trop complique pour un séjour aussi court. J'aurais envisage la chose si je comptais m'y installer. Je commence donc un petit itinéraire de deux mois au Mexique jeudi!

Merci pour les conseils ;)

Que tout aille bien pour toi!

Salut The Caseka!

Finalement je l'ai eut! Alors que tout était vraiment perdu, cela a été un coup de chance. Ou plutôt, j'ai du presque menacer de force l'avocat qui s'en chargeait. Et comme par hasard, le lendemain, le précieux sésame était prêt.

J'ai donc renoncé à mon travail d'esclave dans mon ancienne boite (fallait voir al tronche du patron) et je suis a la recherche d'un nouveau.

je pense que tu as bien fait car avec la nouvelle loi c'est tout simplement impossible par ce biais et par la voie légale. J'ai rencontré un français qui tente sa chance depuis plus de 6 mois !!!

Dis mois si tu passes par Queretaro ;)

Waw félicitations!! J’espère que ça t'ouvrira de belles portes. Je suivrai la suite de tes aventures ici.
Dommage pour Queretaro, je vais a Guanajuato, puis Mexico. J'ai déjà pris ces deux billets.. Tu y restes? (maybe au retour!)

tchau tchau comme ils disent

J'allais te demander où tu en étais et puis j'ai lu les derniers commentaires ! Tu ne seras donc pas sur mon chemin pour cette fois, je n'irai pas plus haut que Bogota ;-) Good luck !

Enregistrer un commentaire

Votre adresse mail ne sera jamais publié et utilisé à des fins commerciales.

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Un grand merci pour interagir avec la communauté de Break Border

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...